Nos combats

Le membres de Pax Christi s’engagent depuis la fondation du Mouvement à agir pour la paix, mais aussi à réfléchir aux conditions de la paix, aux causes des conflits, et aux moyens de les éviter.

Ils le font en travaillant au sein de commissions constituées de femmes et d’hommes engagés dans l’Eglise et dans le monde, et qui mettent leurs compétences au service du Bien commun.

Vous trouverez ci-dessous les documents, orientations et actions que ces commissions proposent :

EDUCATION A LA PAIX

DROITS DE L’HOMME

NON-VIOLENCE

ENVIRONNEMENT

EUROPE

L’homme est doué de liberté et l’éducation participe à faire grandir l’homme en liberté. 

Pourquoi l’éducation à la paix ? : La paix n’est pas aussi simple qu’on le croit, elle demande un temps de compréhension puis d’adaptation pour être accueillie. Aussi il faut l’apprendre, et l’enseigner.

Eduquer le regard sur les réalités humaines, faire évoluer les comportements, se défaire des réflexes violents, apprendre à reconnaître les mécanismes du rejet de l’autre et se libérer de ce qui créé de la division et des inimitiés; voilà ce que peut apporter cette éducation spécifique.
La paix est une clef pour la construction des sociétés, elle donne sens et direction à la vie commune. Elle est plus qu’un projet politique, elle est œuvre évangélique.
Pax Christi promeut une image de l’être humain en tant qu’il est créé à l’image de Dieu et doué de dignité, quelle que soit sa condition.
Les droits de l’homme et la paix : De par son histoire Pax Christi sait que les mécanismes de déshumanisation de l’homme (en temps de guerre et de conflits, manipulation des esprits) mènent à des atrocités et à la violation de la dignité humaine.
Aujourd’hui : Dans la continuité de sa mission première, Pax Christi est un veilleur attentif à ce qui se passe dans le monde, cherchant à œuvrer pour la défense de la famille humaine, pour sa bonne entente et son épanouissement, conditions essentielles de la paix.
Pax Christi s’engage pour la non-violence car elle défend une vision courageuse de la paix et du rejet de la violence.
La non-violence et la paix : La violence ne représente pas une réponse (et encore moins une solution) aux conflits qui frappent l’humanité. La pensée chrétienne invite à rechercher des moyens autres que la violence pour amener à la résolution des conflits, la réconciliation entre les peuples et l’avènement de la justice.
Aujourd’hui : Pax Christi est un veilleur à la recherche de solutions pour s’opposer à une escalade de la violence dans ses différentes formes, comme par exemple l’armement, le surarmement, la possession de la bombe atomique .
Le Mouvement s’oppose à la violence structurelle en étudie ses mécanismes, et mène des actions avec des partenaires, pour favoriser l’usage de moyens non-violents face aux guerres et aux conflits.
Pax Christi s’engage pour la préservation de la Création, la Maison commune, qui abrite les hommes et les fait vivre. 
Ecologie intégrale et paix : La sauvegarde de la Création est une condition essentielle pour garantir la paix. L’appropriation et la gestion des ressources naturelles sont l’objet d’une compétition mondiale, source de guerres et de conflits.
Aujourd’hui : Pax Christi veille à promouvoir un modèle de société où la création soit préservée et dans lequel la destruction progressive de la planète, qui impacte fortement la vie des hommes et fait grandir les inégalités, soit combattue.
Pax Christi s’engage pour l’unité entre les peuples européens.
L’Europe et la paix : La promotion de la paix doit se faire à toutes les échelles. Chaque niveau: international, national et européen, a des enjeux qui lui sont propres. Il est indispensable que Pax Christi soit présent, avec d’autres ONG, au sein des instances européennes pour faire valoir ses convictions en faveur de la paix et du respect de la dignité humaine.
Aujourd’hui :  Animé par l’esprit de réconciliation, Pax Christi veille à ce que l’unité entre les peuples européens soit garantie et les décisions politiques prises à l’échelle de l’UE contribuent à garantir la paix.

Notre partenaire : Ensemble pour l’Europe