Des jeunes face à la menace nucléaire

Très mobilisées dans la lutte contre le dérèglement climatique, les jeunes générations sont peu ou pas investies dans celle contre l’armement nucléaire. Le combat pour le désarmement nucléaire, en plus d’être intimement lié à la protection de l’environnement, est pourtant une condition essentielle au maintien de la paix. L’ICAN France, Pax Christi International et Pax Christi France ont réuni une série de militants et d’experts pour appeler les jeunes à l’action. 
Les 12 750 armes nucléaires réparties à travers la planète peuvent mettre en péril, en quelques instants, les générations actuelles et futures. Si l’opinion publique et les jeunes en particulier ont conscience des dangers du dérèglement climatique et agissent activement pour le combattre ; leur prise de conscience sur la nécessité de combattre aussi les armes de destruction massive apparaît moins évidente. La sensation d’un combat trop complexe ou encore du « David » contre « les Goliath nucléaire» apparaît pour beaucoup comme une des raisons principales du manque d’investissement.
Ce parcours, autour de témoignages de jeunes engagés et d’experts veut démontrer le contraire et ouvrir une nouvelle réflexion sur la façon dont on peut engager cette jeunesse, les moyens d’actions possibles pour avancer ensemble vers un monde plus durable et plus pacifié.

Avec:

Hinamoeura Cross

Activiste Polynésienne, elle milite  pour la reconnaissance de l’impact des essais nucléaires français dans le Pacifique et pour « dénucléariser les mémoires »

Jean-Marie Collin

Expert, porte-parole de ICAN France

Yûki Takahata

Journaliste japonaise, militante anti-nucléaire,  qui alerte sur les dangers du nucléaire civil et militaire