Fête de l’Ascension, une montée vers Notre Dame l’Epine (51): Pax Christi marche pour la Paix

Le dernier dimanche avant l’Ascension. Jésus donne ses ultimes consignes à ses disciples avant de les quitter :“Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé. Vous avez entendu ce que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père… “
Mosaïque de l'ascension du Seigneur, dans la Basilique de l'Immaculée Conception Sanctuaire de Lourdes

Un adieu qui est aussi accompagné d’une promesse : “Je vous parle ainsi, tant que je demeure avec vous ; mais le Défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit. »

L’Esprit Saint

C’est ce grand inconnu que l’on ne voit pas, mais dont on peut reconnaître les effets : il est comme le vent dira Jésus à Nicodème…

Dans les textes qui nous sont proposés aujourd’hui on peut reconnaître trois de ses effets : la communion fraternelle tout d’abord dans la première lecture, la joie et la paix, dans l’évangile.

La communion fraternelle

Elle se manifeste dès le début de l’Eglise alors qu’un grave conflit la menace.

Un conflit entre Paul, Barnabé, et les juifs qui veulent imposer la circoncision aux nouveaux baptisés venant du paganisme. En face de cette question nouvelle qui ne s’était pas posée du temps de Jésus, les apôtres réunis en Concile à Jérusalem vont trancher en apportant une réponse inspirée par la relecture de l’Ecriture et de l’Esprit saint qu’ils ont reçu : “ L’Esprit Saint et nous-mêmes avons décidé de ne pas faire peser sur vous d’autres obligations que celles-ci, qui s’imposent…“

Deux autres signes de la manifestation de l’Esprit

Données par Jésus lui-même dans l’évangile, ce sont la paix et la joie.

“C’est la paix que je vous laisse… »

“Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie… »

La paix est un mot qu’on emploie très souvent dans la liturgie de la messe, mais qui du coup s’est beaucoup affadi.

Il exprime une aspiration très profonde de l’homme, même si l’on sait que la réalité est malheureusement bien différente : tensions, conflits de toute sorte, guerres, divisions…

“Ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. »

La paix que nous recherchons

Elle ressemble quelquefois plus à une fuite des réalités (la “paix des cimetières“). Nous connaissons tous ces réactions brutales quand la discussion est violente et qu’elle se termine par un “fichez moi la paix“.

La seule chose que l’on cherche alors c’est d’ »avoir la paix ».

Mais la Bible nous invite à “construire la paix“.

La paix est d’abord un désir de Dieu lié à son projet de bâtir son Royaume. Dans le livre de l’Apocalypse la citée sainte qui descend du ciel est identifiée à la Jérusalem céleste : Jeru-shalom : la Ville de la paix.

La recherche de la paix est donc un combat, un engagement de chacun qui manifeste la réponse de l’homme à ce projet de Dieu.“Amour et vérité de rencontrent ; justice et paix s’embrassent. «  (Ps 85). La paix est indissociable de la recherche de la justice et de la vérité.

Jésus n’a pas prêché la paix en nous invitant à fuir au désert.

Au contraire, il a choisi librement de se situer au cœur des tensions et des conflits de son temps en essayant d’y mettre l’amour, le respect même des ennemis et le pardon. Et il n’est pas mort de façon paisible dans son lit, mais de manière violente sur la croix.

A travers cette salutation “la paix soit avec vous“ au moment où il retrouve ses disciples, le resuscité témoigne qu’il est possible de traverser les conflits, la souffrance et la mort en gardant cette paix intérieure qui nous permet d’aimer envers et contre tout.

Ainsi la paix à laquelle nous devons travailler de toutes nos forces est d’abord l’espérance de Dieu, celle qui est chantée par les anges au moment de la naissance de Jésus : “Gloire à Dieu et paix sur la terre aux hommes qu’il aime. “

A delà de nos conflits, de nos guerres et de nos peurs humaines, désormais, nous pouvons nous appuyer sur cette certitude de notre foi : Dieu est là avec nous et il ne nous abandonnera jamais.

“Heureux les artisans de paix, ils seront appelés Fils de Dieu. »

Paroisse ND d’Espérance Le 22 mai 2022
(Homélie du 6ème dimanche de Pâques)
P. Luc de Saint Basile

Les intentions de prière pour le mois de Juin

« En cette fête de l’Ascension, prions pour que le Seigneur nous envoie son Esprit afin que naissent et grandissent dans nos cœurs des projets de paix pour le monde »

EN JUIN, PRIONS POUR L’EUROPE

Pour le monde, et plus particulièrement pour le rétablissement de la paix et le maintien de la sécurité en Europe. Prions le Seigneur.

· Pour les dirigeants politiques, afin qu’ils prennent des décisions courageuses pour cesser le financement et la production des armes, surtout dans le cas actuel de la guerre en Ukraine. Prions le Seigneur.

· Pour la communauté européenne, afin qu’elle puisse rester unie face à la menace de la guerre, de l’arme nucléaire et du terrorisme. Prions le Seigneur.

· Pour l’unité dans l’Eglise, afin que le message de paix du Pape François puisse trouver résonnance et incarnation auprès de toutes ses églises sœurs.

· Pour tous les peuples européens, afin qu’ils fassent preuve d’ingéniosité et de générosité dans leur solidarité envers les exilés ; qu’ils recherchent avec ardeur de nouveaux chemins pour construire la paix dans leur pays respectif. Prions le Seigneur.

Cette année Pax Christi a choisi Notre Dame de l’Epine, dans le diocèse de Châlons-en-Champagne, pour sa marche annuelle pour la paix. Elle se déroule le 29 mai, dimanche du week-end de l’Ascension

UNE ASCENSION SPIRITUELLE

dont voici le programme sur notre site: Rejoignez notre marche annuelle pour la paix!