En route vers l’unité des chrétiens? La semaine de prière pour l’unité de 2022 (partie 4/5)

Pour la semaine de l’unité des chrétiens qui se déroule du 18 au 25 janvier, Pax Christi vous propose de découvrir l’origine et le triste historique des divisions qu’a connu l’Eglise au cours des siècles et les réactions engendrées.

 

En 2020, le Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens et la commission Foi et Constitution du Conseil œcuménique des Eglises décident de confier au Conseil des Eglises du Moyen-Orient, dont le siège est au Liban, le soin de choisir le thème et de préparer le livret de la semaine de prière 2022. Pourquoi avoir choisi cette communauté ? sans doute parce qu’elle mérite notre attention, étant confrontée à de nombreux problèmes dans un contexte politique particulièrement tendu. C’était également l’occasion de lui permettre de montrer qu’en dépit des difficultés, elle pouvait contribuer à l’unité des chrétiens au vu de la richesse de son passé.

Le choix du thème se révéla difficile. Fallait-il tenir compte de la pandémie, omniprésente ? Après réflexion, non ; mais il fallait affirmer que cette petite communauté ne craint pas la peur, malgré les nombreuses crises traversées et qu’elle peut partager les dons et trésors accumulés pendant 2000 ans de christianisme. Plusieurs passages bibliques ont été proposés, et, finalement, c’est un passage assez surprenant au premier abord, traitant des mages, qui a été retenu : « nous avons vu son astre à l’Orient, et nous sommes venus lui rendre hommage » (Mt- 2.2). Pourquoi ce passage des mages ? Sans doute parce que leur longue marche (elle aurait duré 2 ans selon certains spécialistes) peut être comparée au cheminement du peuple de Dieu guidé par l’étoile qu’est pour nous le Christ.

Les diverses origines des mages illustrent également la diversité du peuple de Dieu, toutes ses composantes étant appelées au salut. Il est intéressant de rappeler ici que le mot grec oikouménè d’où vient le français œcuménisme désigne l’ensemble de la terre habitée. Cela signifie qu’il ne convient pas de limiter nos réflexions au vivant seulement, mais de l’étendre aussi au règne minéral, si souvent oublié, et pourtant à l’origine de toute vie sur terre.

Les mages remettent ensemble leurs précieux présents et adorent ensemble Dieu. Et nous, n’avons-nous pas à nous unir pour offrir ensemble le « trésor » de nos Eglises, de nos traditions ecclésiales et de nos initiatives de solidarité ? Puis n’avons-nous pas à adorer notre Dieu ensemble ?

Ecoutons le Père Miguel Desjardins, directeur du Service national pour l’unité des chrétiens à la Conférence des évêques de France : « la semaine de prière pour l’unité des chrétiens 2022 est l’occasion de s’engager dans la foi pour que les barrières entre les Eglises continuent à tomber afin que notre témoignage fraternel et notre élan missionnaire fassent advenir le Royaume. Si les mages, à leur insu, accomplissent les Ecritures (Is 60.6), combien plus pouvons-nous consciemment incarner la Parole de Dieu et ses promesses de ‘paix et non de malheur’ (Jr 29.11). »

Reconnaissons qu’en ce mois de janvier 2022, le monde aspire plus que jamais à une paix authentique, à un climat de sérénité et au recul définitif de cette pandémie qui n’en finit pas. Comme les chrétiens du Moyen-Orient en marche vers la mangeoire du Christ, puissions-nous devenir un signe de cette unité que Dieu voudrait voir naître en chaque chrétien pour ainsi aussi contribuer à la paix.

 

Jean-Pierre Ribaut, diacre, Pax Christi

 

Menu